Retour

SERGE CLAUS: H COMME HUMAIN

Serge Claus ne pensait pas faire sa carrière en Suisse, mais la vie en a décidé autrement. Ce Belge, originaire de Bruxelles, est arrivé sur les bords du Léman en 1993 pour intégrer l’Ecole hôtelière de Lausanne. «Un des plus beaux moments de ma vie», se souvient-il. Le diplôme en poche, il travaille 7 ans en Suisse dans l’hôtellerie et la restauration avant de partir une année en Afrique, au Cameroun, pour revenir en terre helvète et réorienter sa carrière vers la formation et le consulting. «Dans les deux cas, souligne-t-il, c’est le H qui est important, H comme humain.» Aujourd’hui, à 47 ans, Serge Claus, toujours amateur de bonnes tables, cycliste et randonneur à ses heures, est directeur régional et responsable pour la Suisse romande de l’entreprise Organisation and Training Partners (OTP). A ce titre, il supervise une équipe de 28 personnes. Il a en charge la gestion quotidienne des collaborateurs, des clients et des programmes, individuels ou de groupes, proposés par son entreprise.

OTP, présente dans toute la Suisse avec 9 bureaux dont Genève et Lausanne, est un prestataire de service dans le domaine de l’outplacement, la gestion de carrière, l’assessment, et l’accompagnement à la création d’entreprise. OTP offre aussi des prestations sur-mesure, en termes de workshops et de coaching. En Suisse romande, ce ne sont pas moins de 800 personnes qui sont accompagnées dans leur recherche ou réorientation professionnelle et 200 à 300 dans la création de leur entreprise. Si l’intention diffère entre ces deux démarches, le processus est parallèle précise Serge Claus: «Dans un cas, on vend son propre service et, dans l’autre, on vend des produits et des services auxquels on croit. Les techniques sont les mêmes en matière de réseau, d’argumentaire, et de communication». Le parcours de Serge Claus, passé de l’hôtellerie aux ressources humaines, est précisément lié à ces points de convergences.

Le contact avec les personnes qu’il accompagne dans la recherche d’un emploi, par exemple, ou celui qu’il avait avec les clients d’un restaurant, est ce qui réjouit Serge Claus, qui apprécie ensuite de pouvoir mesurer directement les résultats de son action. «Quand vous recevez un mail d’une personne que vous avez accompagnée dans la création de son restaurant et qui vous invite à l’inauguration, ça vous motive à vous lever le matin», assure le professionnel, membre d’HR Vaud depuis cinq ans, et entré au comité il y a trois ans.

Quelle est la place des Ressources Humaines au sein de votre entreprise?

Très importante à plus d’un titre. Nous aidons concrètement les personnes à se développer, à se réorienter, à réussir leur transition professionnelle ou à créer leur propre entreprise. Les facteurs clés du succès dans notre métier sont incontestablement les qualités humaines que doivent avoir coachs et consultants: l’écoute active, l’empathie, l’engagement, la bienveillance, la confiance, la communication et un juste mélange entre la combativité, la curiosité, l’endurance, l’implication et la générosité.

Quels sont vos challenges actuels, tant au niveau RH qu’au niveau de l’OTP- Organisation?
Mon activité étant directement en lien avec le marché de l’emploi, le challenge principal est l’adéquation entre la demande et l’offre. Comment influencer et garantir, que d’un côté, les personnes évoluent et s’adaptent aux nouvelles contraintes des entreprises et du marché du travail, tout en s’assurant que les entreprises offrent à leurs collaborateurs la possibilité de rester parfaitement employables? Les défis qui nous attendent sont majeurs et ont non seulement des implications humaines, mais également économiques et politiques.

Parmi ces défis, en est-il un qui vous préoccupe plus qu’un autre?

Oui, par exemple, l’employabilité des seniors. Il y a tout un travail de sensibilisation du marché de l’emploi et aussi du point de vue des personnes concernées.

Quel avenir prédisez-vous aux RH?

L’économie suisse évolue de plus en plus vers le secteur tertiaire. Or, la qualité d’un service est directement liée avec celle des hommes et femmes qui ont conçu, réfléchi, analysé, préparé et délivré le service en question. Comment concilier la qualité des services avec la rentabilité globale de l’entreprise ? Quel est le bon compromis entre la digitalisation et l’économie 4.0 d’une part, et les services à haute valeur ajoutée que peuvent offrir les personnes de l’autre? On peut parler de digitalisation et d’IA, mais l’être humain sera toujours la pièce maîtresse, l’élément incontournable pour mener toute entreprise vers le succès. Il n’y a pas de B2B ou B2C, mais que du H2H (Human to Human).

Pourquoi avoir rejoint HR Vaud?

HR Vaud est le lieu qui me convient le mieux car il offre la possibilité de s’informer sur les évolutions et tendances RH et d’entretenir et développer son réseau dans un cadre convivial.

Quel message adresseriez-vous à ceux qui ne sont pas encore membres?
Si la fonction RH vous intéresse, si vous êtes actifs, même à temps partiel dans le domaine RH, HR Vaud vous propose de nombreuses activités qui vous permettent de partager, discuter, et rencontrer des collègues en toute décontraction, mais aussi de vous développer et de vous former.


Autres actualités

7 janvier 2020

HR Vaud recrute

HR Vaud est l’association professionnelle des ressources humaines du canton de Vaud. Composée de 900...

En savoir plus
3 décembre 2019

En 2019 HR Vaud fait son cirque!

La traditionnelle soirée de fin d’année a tenu ses promesses. Le 28 novembre dernier, au...

En savoir plus
13 novembre 2019

Table ronde HR Vaud 2019

Mardi 29.10.2019 au Gotham Coworking de Lausanne, nous avons eu plaisir à vous présenter cette...

En savoir plus