Retour

Fanny Gantin, la passion du service

Toute nouvelle membre de HR Vaud, Fanny Gantin, PA chez STERIS à Rolle, a choisi de modifier son plan de vol pour s’ouvrir à de nouveaux horizons: ceux de l’humain et des RH. Un changement de cap somme toute naturel pour cette travailleuse passionnée qui a fait décoller sa carrière dans l’aviation et qui place les notions de service et d’écoute en tête de ses valeurs professionnelles.

Dévouement, intégrité, respect. Ces termes, Fanny les affiche haut placés sur son CV, comme un mantra. Comme une règle non négociable. Actuellement PA & HR assistant chez STERIS, la société spécialiste du matériel médical dans le domaine de la stérilisation et des équipements de protections basée à Rolle, la dynamique Vaudoise exerce notamment ses talents auprès du vice-président EMEA. Gestion des agendas, organisation des voyages, suivi de projets, gestion des notes de frais… Celle qui a embrassé ce même poste en 2019, alors que la société se nommait encore Key Surgical avant son rachat par STERIS l’an dernier, y remplit toutes les fonctions indispensables à la bonne marche d’une direction : «J’avais suivi le vice-président dont j’étais l’assistante chez Medline où j’avais travaillé pendant huit ans, une personne très inspirée de valeurs humaines.»

Penser son avenir

Un cahier des charges auxquels s’ajoutent, depuis quelques mois, la gestion du bureau de Rolle et quelques tâches en relation avec les RH, dans cette entreprise dont les contours se sont modifiés depuis l’acquisition par le géant américain: «Nous sommes passés d’une société de trois cents personnes chez Key Surgical à treize mille employés chez STERIS» . Les ressources humaines, cette curieuse de nature souhaite désormais en faire sa spécialité et se donne, depuis quelques mois, les moyens de ses ambitions : «À la quarantaine, je me suis dit que ma position d’assistante personnelle était à long terme risquée, dans un contexte où ce genre de postes est souvent délocalisé, où, de manière générale, tout ce qui est purement administratif n’est pas une priorité.» Désireuse d’apprendre et d’ajouter de nouvelles cordes à son arc, celle qui maîtrise parfaitement le français, l’anglais et l’allemand, décide d’opter pour une formation qui lui ouvrira de nouveaux horizons professionnels : «J’avais suivi deux ou trois choses lorsque j’étais chez Medline, mais la cadence des journées et la charge de travail ne permettaient pas de passer beaucoup de temps à des formations parallèles.» Maman d’un garçon de neuf ans aujourd’hui, Fanny Gantin «convoque» alors un colloque familial: «S’engager dans une formation en plus de mon travail et de ma vie personnelle, cela voulait dire être tous d’accord sur les conséquences, notamment en termes de gestion de temps.»

Passionnée par le «faire ensemble»

Dotée d’une belle intuition: «Depuis toujours, j’arrive à sentir les intentions des gens», persuadée que le capital humain fait la richesse d’une entreprise et décidément plus portée sur les êtres que sur les chiffres, l’adepte de jogging, de rire et de yoga qu’elle est voit son avenir dans les RH et entame alors l’an dernier un certificat d’assistante en gestion du personnel, obtenu en mars 2021, avant, de désormais consacrer tous ses samedis à l’obtention d’un Brevet Fédéral RH option A de gestion des ressources humaines en entreprise. «En parallèle, comme je suis passionnée par le fonctionnement humain, j’ai également suivi des cours dans le domaine de l’analyse comportementale pour le recrutement, de l’assertivité et de l’intelligence émotionnelle appliquée au relations et décisions professionnelles . Le but est de me doter des meilleurs outils pour être en mesure de répondre au mieux aux différentes situations au travail tout comme à l’extérieur.»

D’hôtesse de l’air aux RH

Pour celle qui a commencé sa carrière au plus proche des clients durant vingt ans passés dans le domaine de l’aviation, en tant qu’hôtesse de l’air chez Crossair, d’agent de handling chez Tag Aviation avant d’œuvrer en tant que customer assistant au sein de Global Jet, la notion de service, d’écoute et de contact, est primordiale : «Je pense qu’il faut savoir faire rimer savoir-faire et savoir-être en arrêtant de tout miser sur les compétences mais en pariant plutôt sur les personnalités et leur capacité à se réinventer.» Adepte des «RH 2.0» comme elle les appelle avec humour, Fanny a une conception très claire de ce que devrait être sa profession: «Pour qu’une entreprise se développe de manière durable, il faut qu’elle considère ses employés comme de réels atouts compétitifs et de réels partenaires. Le rôle des RH, c’est d’atteindre les objectifs de l’entreprise tout en accompagnant les employés dans le changement, dans leur gestion de carrière, de trouver les moyens de maximiser leur mobilisation en douceur et ceci dans un environnement serein.»

Avec cette ancienne hôtesse de l’air parmi l’équipage, le parcours de ses futurs passagers devrait se dérouler sans turbulence!


Autres actualités

23 juin 2021

Retour sur le webinaire “Durabilité @ HR Vaud” du 15 juin 2021

Cette conférence, diffusée en direct depuis le Lausanne Palace a été co-animée par les membres...

En savoir plus
7 juin 2021

Fabio Corelli, des chiffres et des hommes

Membre de HR Vaud depuis environ trois ans, Fabio Corelli est responsable rémunération et fonds...

En savoir plus
3 mars 2021

Vindou Duc cultive le sens du partage

Active dans le domaine des ressources humaines depuis plus de vingt ans, Vindou Duc partage...

En savoir plus